NOTE D'INTENTION

J'aime les comédies qui comportent des dialogues affûtés et j'aime communiquer des messages. J'ai voulu combiner les deux pour parler d'un sujet d'actualité : la pollution de l'eau. Beaucoup de nos actes manqués d'hier sont les catastrophes naturelles d'aujourd'hui et beaucoup de nos actes manqués d'aujourd'hui seront les catastrophes de demain. La Terre est tellement vaste qu'on ne voit pas comment un sac poubelle, jeté négligemment dans une rivière ou dans une forêt, pourrait polluer. On se dit que ce n'est pas bien grave et que la nature reprend toujours le dessus sans comprendre qu'elle est un organisme sans cesse agressé par l'humain. Notre survie future dépend d'un environnement sain et d'un écosystème équilibré. Les consciences doivent au plus vite s'éveiller à ce sujet. L'humain doit comprendre que la terre est un hôte qui s'épuise de nos excès. 
Ce thème de la pollution est donc porté par deux personnages hauts en couleur dans un bon coin paradisiaque mais très fragilisé. En effet, dans la région où a été tourné le film, des dizaines d'arbres meurent et tombent chaque année du fait du stress hydrique et des tempêtes dus au changement climatique.